Si vous visitez ce blog, j'imagine qu'il vous est déjà arrivé de discuter face à un croyant, c'est-à-dire, le genre de personne complètement fermée à toute argumentation logique. La croyance en dieu est par définition irrationnelle puisqu'il n'y a aucune preuve de dieu, il est donc vain de faire appel à la Raison, vos arguments tomberont toujours à plat et vous passerez pour l'emmerdeur de service.

Précisons aussi que le but d'une discussion face à un croyant n'est jamais de le convaincre : c'est impossible de faire vaciller une croyance en un dieu sur un seul message, que ce soit IRL ou sur le net. Le seul but est de ridiculiser la position, l'argumentation ou la personne elle-même, aux yeux d'autres spectateurs qui participeraient ou qui liront cette conversion plus tard. Si vous êtes seulement 2 à discuter, ça n'a aucun intérêt.

"Ta gueule c'est magique" (c) les religions

"Ta gueule c'est magique" (c) les religions

L'angle d'attaque

Moi aussi j'y ai cru mais à la longue j'ai constaté qu'on ne peut pas raisonner (= faire appel à la Raison) une personne irrationnelle. On est forcément perdant face à quelqu'un qui justifie tout par "C'est dieu qui l'a fait". Il y a donc 2 approches :

  • utiliser les textes religieux pour mettre le croyant face à ses mensonges ou ses contradictions (coran, bible et tanakh en sont bourrées)
  • utiliser une panoplie de sophismes et d'arguments fallacieux que le croyant sera incapable de détecter puisque la logique lui est étrangère.

Pour la première approche, j'ai déjà écrit des articles sur les contradictions des textes des 3 mythologies abrahamiques (judaïsme, christianisme, islam). Voici donc une liste très pratique de sophismes à utiliser qui feront sortir de leurs gonds les croyants. Généralement vous serez insulté voire menacé et aux yeux d'autres spectateurs, vous aurez démontré que la religion conduit nécessairement à la violence car elle est intolérante et n'accepte pas la critique.

Sophisme de l'appel à l'émotion

Il consiste à utiliser un exemple dans la vie réel qui va provoquer une réponse émotionnelle forte et court-circuiter tous les processus cognitifs des lecteurs. Attention : on tombe généralement au plus bas avec ce genre de sophismes mais ils sont souvent imparables. Exemple :

  • Si ton dieu existe, pourquoi laisse-t-il un enfant mourir de faim toutes les 10 secondes dans le monde ?
  • Si l'homme est parfait et ne peut être expliqué par la science, expliquez-moi pourquoi dieu a créé les malformations génétiques ?
  • <Insérer un pays> est très croyant pourtant, ton dieu n'a pas hésité à en faire mourir par millions lors du dernier tremblement de terre/tsunami/catastrophe diverse.

Sophisme de l'appel à l'émotion "à tiroir"

C'est une version moins facile à placer dont le seul but est d'exposer l'horreur des textes religieux en faisant les questions et les réponses (en profitant de l'effet Julien Lepers en psycho-socio). Exemple :

  • Si ton dieu existe et qu'il est bon, pourquoi il y a encore de l'esclavage sur Terre ? Ah mais c'est vrai, ton dieu autorise l'esclavage ! (verset...)

Sophisme du faux écossais

Face à un croyant qui essaie de minimiser le contenu immonde des textes religieux, ce sophisme permet d'essentialiser un groupe de croyants à son texte fondateur et de montrer que ce n'est pas un vrai croyant mais un déiste ou un "croyant à la carte". Exemple:

  • un vrai chrétien/musulman/juif est forcément misogyne car c'est dans les textes religieux officiels
  • un vrai chrétien/musulman/juif est forcément homophobe car c'est dans les textes religieux officiels
  • un vrai chrétien/musulman/juif est forcément pour l'esclavage car c'est dans les textes religieux officiels

Prenez soin de toujours copier-coller les versets qui montrent vos assertions (vous les trouverez sur ce blog). Le seul but est d'exposer l'horreur de ces textes. Savoir si votre adversaire est théiste ou déiste importe peu.

Argumenter face aux croyants ?

Non-sequitur

C'est ce qu'on pourrait appeler un cas de logique complètement foireuse mais ça permet de faire dévier la conversation sur un autre thème si le sujet est très sensible. Au final, ce n'est pas la logique foireuse qui sera retenue mais le nouveau thème. Exemple :

  • Jésus n'a pas existé car son suaire date du 13e siècle
  • les manuscrits de Sanaa montrent que le coran a été réécrit, il n'est donc pas divin

Ad hominem argumentum

Une technique simple et directe qui consiste à rabaisser le croyant en exposant le caractère immonde de ses personnages de fiction. Exemple :

  • Abraham était un tueur potentiel d'enfant, belle recrue pour ta religion
  • Mohammed était un pédophile, belle recrue pour ta religion

Ad personam argumentum

Cela consiste à attaquer directement le croyant. Je le déconseille car c'est vous qui passerez pour l'agresseur. Par contre, si on vous a déjà insulté et que vous avez décidé d'"empoisonner le puits" (cf source), ça permet de polariser le débat jusqu'à l’extrême et de rejeter la faute sur le croyant qui vous a insulté en premier. Exemple :

  • Quelle différence entre un enfant qui croit au père noël et un croyant qui croit au paradis ?
Pour gagner du temps sur Twitter, postez cette image quand vous avez un croyant qui sort les excuses bidonnées habituelles

Pour gagner du temps sur Twitter, postez cette image quand vous avez un croyant qui sort les excuses bidonnées habituelles

Retour à l'accueil